Webzine indépendant multipistes, Néosphères explore les nouvelles musiques nées dans le contexte de l'explosion psychédélique des années 60/70 : le Krautrock, la musique minimaliste, le free jazz, le rock psychédélique et expérimental français après 1968. Néosphères s'intéresse aussi à leurs prolongements : les musiques électroniques, les musique improvisées, le post-rock...

Eric Deshayes Au-delà du rock ERIC DESHAYES
AU-DELÀ DU ROCK

La vague planante, électronique et expérimentale allemande des années 70

est à nouveau disponible en librairies. Revue de presse sur Le mot et le reste.

Dernières chroniques et mises à jour :

Ogives - La mémoire des orages (Sub Rosa, 2023). OGIVES : La mémoire des orages Bel album que ce La mémoire des orages conçu par Ogives. Ce projet est porté par une formation de huit musiciens (chanteuses, chanteurs, instrumentistes). L'album, double au format vinyle, comporte huit titres dont trois se déploient sur une longueur voisine du quart d'heure. Le sticker apposé sur le digipack noir du CD donne les principales clés d'ouverture à l'univers d'Ogives : « Post-Rock by a Chamber Music Ensemble from Belgium / Mixed by Steve Albini. » L'ensemble des pièces explore les « thèmes de la perception du temps et de la perspective de la mort. »... Lire la chronique
Jean-Baptiste Favory - Des Sphères (ACEL, 2022). JEAN-BAPTISTE FAVORY : Des Sphères Jean-Baptiste Favory revisite de manière personnelle l'Harmonie des Sphères. Née dans l'Antiquité, cette Harmonie des Sphères est une projection intellectuelle, une volonté humaine de trouver des fondamentaux mathématiques et géométriques pour expliquer l'ordre du monde, autrement dit, selon le mot d'origine grec, le cosmos, l'ordonnancement du monde. L'Harmonie des Sphères n'est pas née d'observations empiriques en astronomie. Elle est fondamentalement une théorie musicale et cosmologique... Lire la chronique
Ryuichi Sakamoto - 12 (Milan Records / Commmons, 2023) RYUICHI SAKAMOTO - 12 A l'écoute de l'album, la respiration de l'auditeur vient se confondre avec celle du compositeur. Cette présence, ce souffle de vie, est une source traditionnelle et essentielle de la méditation. La pochette de l'album est une oeuvre de Lee UFan. Lire la chronique
Hans Zimmer HANS ZIMMER est un Krautrocker Hans Zimmer, c'est Black Rain, Thelma et Louise, True Romance, Interstellar et Blade Runner 2049, pour ne citer que nos favoris. On savait déjà que le compositeur de musiques de films avait racheté le Big Moog de Tangerine Dream à Chris Franke au début des années 80. Ce Big Moog fut celui des Rolling Stones en 1969, alors qu'il fallait s'y mettre, au synthétique. Sauf que ce n'était pas simple d'être apte à opter pour les branchements adéquats. Keith Richards tenta le coup, comme en témoigne la vidéo « Umano non Umano » en 1969... Lire la page
Néosphères est écrit et conçu par Éric Deshayes, auteur de Au-delà du Rock, L'Underground musical en France, CAN Pop-Musik et Kraftwerk aux éditions Le mot et le reste.
© Eric Deshayes - neospheres.free.fr