Édito

Néosphères explore la Neue Pop Musik (Krautrock), la new music (Musique minimaliste), la New Thing (Free Jazz), un certain Rock français... Chaque âge a eu ses nouvelles musiques. Notre époque épique est celle de leurs collisions dans l'ici et maintenant, celui de la fiction postmoderne.

The Hedrals - Sola Fide (2019) THE HEDRALS : SOLA FIDE (2019). On a beau dire, la vidéo « Atonement » de The Hedrals fait son effet. Des rythmiques de beatmaker doué accompagnent les mouvements lents de statues antiques en 3D sur fond noir. Les éclairages de couleurs rouge et or font apparaître dans cette pénombre mystique divers dieux antiques dans toute leur majesté. Des anneaux lumineux et des halos angéliques (ceux-là plutôt d'époque chrétienne) ajoutent une touche dans la droite lignée des religions et cultes à mystères. Les sectes orphiques rodent dans les parages. Lire la chronique.
Hélène Breschand : Pandore ( Musea / Gazul, 2019) HÉLÈNE BRESCHAND : PANDORE (2019). Hélène Breschand prend pour prétexte le mythe de Pandore pour mener des improvisations à la harpe et à la voix aux confins du psychédélisme. Pandore est essentiellement connue pour sa boîte offerte par Zeus. Chez les Grecs, comme ailleurs, les dieux avaient les idées franchement tordues. Ladite boîte contenait tous les maux et Zeus lui interdit de l'ouvrir. On tient là le comble du cadeau empoisonné. Bien entendu, Pandore en vint un jour à enfreindre l'interdiction. Lire la chronique.
Soft Machine : Third (1970) SOFT MACHINE : THIRD (1970). Third de Soft Machine est un immense album, de ceux que nous découvrons avec une stupeur vierge, et qui conservent avec le temps une source de plaisir inaltérable. Des années après ce moment d'épiphanie, nous plaçons toujours et encore Third sur notre platine avec ce même plaisir intense, en nous préparant à être saisi, simultanément, par la beauté et l'effroi. Il restera sans doute à jamais l'album n°1, haut dans le firmament des étoiles éternelles, celui qu'emportera Néosphères sur une île déserte, parce qu'il est la quintessence absolue du son réverbéré dans sa pure expression brute. Lire la chronique.
Hélène Breschand / Yoann Piovoso : Certains Jours, Certaines Nuits (2019) Hélène BRESCHAND et Yoann PIOVOSO : CERTAINS JOURS, CERTAINES NUITS. Il y a des Jours... et des Lunes disait Claude Lelouch. Il y a des rencontres au cours des hasards de la vie qui engendrent des univers. La rencontre d'une harpiste, Hélène Breschand, et d'un claviériste, Yann Piovoso, aurait pu engendrer une musique bucolique, ensoleillée comme un champ de pâquerettes, pleine de bons sentiments, comme chez Lelouch. Cela aurait pu, mais ce n'est pas le cas. Nous sommes à l'opposé, en fait. Lire la chronique.
RTBF - La Première : De l'autre côté du Mur. DE L'AUTRE CÔTE DU MUR, RTBF - La Première. Bientôt l'anniversaire de la chute du Mur de Berlin, sur la RTBF-La première est diffusé "De l'autre côté du Mur " en 11 épisodes. Ce documentaire radiophonique relate les évènements qui ont mené à l'édification et à la chute de ce mur, à la vie politique, sociale, artistique, quotidienne à Berlin entre 1948 et 1989. De belles archives sont intégrées à un montage intelligent, ainsi que des interviews inédites, dont celles de Eric Deshayes (Au-delà du Rock) et Fred Cisnal (Berlin avant la Techno) auteurs chez Éditions Le Mot et le Reste. A écouter tous les dimanches à 16h sur la RTBF - La Première en direct sur le site et disponible en podcast. Le Krautrock est plus particulièrement abordé dans l'épisode 6 : Berlin-Ouest encerclé par le Mur.
Syd Barrett : The Madcap Laughs (1970). SYD BARRETT : THE MADCAP LAUGHS (1970). La quadrature du cercle, un disque par sa pochette. The Madcap Laughs, littéralement « l'écervelé rit », cette pochette d'album est la mise en scène d'un délire rampant, d'une anormalité assumée par son auteur. L'inquiétude est toute proche de la fascination chez le spectateur, comme le génie n'est jamais très loin de la folie chez le créateur. Lire la chronique.
PINK FLOYD : UMMAGUMMA (1969) PINK FLOYD, UMMAGUMMA par HIPGNOSIS (1969) La quadrature du cercle, un disque par sa pochette ou comment explorer des perspectives infinies à travers une pochette carrée renfermant cet obscur objet du désir définitivement rond. Ummagumma de Pink Floyd est le parfait spécimen pour cette rubrique puisqu'il s'agit d'une création de l'un des studios les plus célèbres et créatifs en la matière : Hipgnosis. Lire la chronique.
KOUDLAM : GOODBYE (Pan European Recording, 2009) GOODBYE, LE COUP DE MAÎTRE DE KOUDLAM est pour la première fois édité en vinyle, un double LP. Avec Goodbye, Koudlam a capté le zeitgeist de la fin de la première décennie du millénaire comme nul autre. Un mélange de désabusement et de posture life style. Le double LP reprend en 32 pages les photographies de Cyprien Gaillard. L'art contemporain ne fait rien d'autre que de montrer la vacuité de la société de surconsommation et réussit dans le même mouvement à trouver une forme de beauté dans cette civilisation planétaire destructrice. Le no future, c'est maintenant. Lire la chronique.
GONZAÏ 29 Spécial Krautrock GONZAÏ N°29 SPÉCIAL KARUTROCK : Le numéro 29 du magazine Gonzaï consacre pas moins de 164 pages au Krautrock. Le dossier contient un micro-trottoir à Düsseldorf, des interviews de Eric Deshayes, Michael Rother, D.A.F., Jean-Hervé Péron, une définition du mot Krautrock façon dictionnaire étymologique, des articles sur Kraftwerk, Klaus Dinger et Neu!, Cluster, CAN, Amon Düül, Tangerine Dream, Wolfgang Reichmann, le Krautrock et le cinéma, les labels Bureau B et Pan European Recordings, une proposition de discothèque idéale, les plus belles pochettes selon Zombie Zombie, un tour du monde du kraut avec des disques de groupes influencés par le rock allemand. Un concert de Michael Rother a été organisé par Gonzaï à la Maroquinerie le 20 avril 2019. Disponible à Rennes chez le disquaire Blindspot (36 rue Poullain Duparc). Lien : gonzai.com
© Eric Deshayes - neospheres.free.fr