CERCUEIL

s/t (Autoproduction, 2006)

CERCUEIL : s/t (Autoproduction, 2006)

Pour une première autoproduction, ce EP 5 titres de Cercueil est sacrément bien foutu. Voilà une bonne raison d'en faire une petite chronique sur Néosphères. Cercueil est en fait un duo composé de Pénélope Michel et Nico Devos. On est ici en territoire Pop expérimental. Il fut un temps, on aurait parlé de "Trip Hop", mais l'étiquette est maintenant délavée. Le bien nommé Low est structuré autour d'une rythmique rampante digne du dernier Massive Attack 100th window, sur laquelle vient se poser la voix de Pénélope (une Catherine Ringer sous anxiolytique) et des sons synthétiques néo-80's. Noche est du même tonneau. Avec Opening Night, Pénélope dévoile sa véritable nature. Quand vient la nuit mademoiselle se réveille et va danser aux sons des Rock Steady speedés, contaminés par des claviers et des cuivres synthétiques. On détecte sur ce titre un petit clin d'œil aux Résidents. Sur Sponger Gene, Cercueil joue avec la thématique post-mortem en tripatouillant des sons d'orgues d'église, échantillonnés, samplés puis montés en boucle et renforcés au synthé vintage. Cercueil pourrait même se targuer d'une comparaison plutôt flatteuse avec Eurythmics. Le dernier titre U Need It est dominé par une rythmique répétitive et entêtante au banjo, habillée de beats finement ciselés façon electronica click'n cuts (si ça se dit encore...). Du beau boulot. Osons le jeu de mot foireux : longue vie à Cercueil !

Lien :

© Eric Deshayes - neospheres.free.fr