Serge Lenfant

Il était une fois la country music (Dictionnaires d'aujourd'hui, 2011)

Serge Lenfant : Il était une fois la country music

Ils étaient une fois la country music, tel a été le titre envisagé par Serge Lenfant pour mieux introduire à un continent musical aux racines et ramifications multiples. Derrière le grand récit historique uniformisant il y a toujours les histoires d'hommes et de femmes. Serge Lenfant parcourt ainsi la country music à travers ses styles successifs situés chacun dans un contexte historique, de la colonisation jusqu'aux années Clinton. Ce sont des rappels qui forment l'histoire des Etats-Unis, toile de fond d'une country music qui évolue en un même mouvement, puisqu'elle est, il faut tout de même le dire, l'expression musicale de la population dominante du « Nouveau Monde ». D'où l'intérêt pour le lecteur de mieux connaître cette culture au-delà des clichés éculés comme le fond d'un Jeans.

Les premiers styles country nous font remonter à l'époque des migrants européens au XVIIe siècle, des Allemands, Français, Ecossais, Anglais, Irlandais, qui apportent avec eux leurs traditions musicales (du chant tyrolien résonnait dans les Appalaches !), et des migrants forcés : « Par le banjor, instrument africains, les Noirs apportent leur pierre à l'édifice. Il deviendra le banjo en 1830». Moins d'un siècle plus tard, dans les années 20, c'est avec l'avènement de l'industrie du disque que le premier «  style » country se fait connaître : la Hillbilly Music ou Old Time Music, avec «  Vernon Dalhart, Charley Poole, Uncle Dave Macon et beaucoup d'autres » (notamment la Carter Family). Les grands styles ou modes se développent ensuite : Cowboy Song, Western Swing, Honky Tonk (le célèbre Hank Williams avec « Honky Tonk Blues »), Hillbilly Boogie (fusion de jazz, de gospel et de musique montagnarde), Rockabilly, rock 'n' roll, puis un retour au country (notamment avec The Everly Borthers), le Nashville Sound, la Country Pop et autres crossover, pour arriver plus près de nous à « Garth Brooks, qui vola la vedette à Michael Jackson dans les charts ». Son album No Fences (1990) se vend à 10 millions d'exemplaires ! Les grands noms et musiciens peu connus y figurent. Plus de 400 auteurs, chanteurs ou musiciens sont répertoriés à l'index ! L'ouvrage est particulièrement foisonnant et présente également en fin d'ouvrage une discographie chronologique de plus de 60 pages.

Il était une fois la country music se révèle donc particulièrement pratique à l'usage pour découvrir cet autre énorme pan de la culture américaine, que l'on soit ou non amateur de line dance ou de square dance.

Achetez COUNTRY MUSIC sur Amazon.fr

© Eric Deshayes - neospheres.free.fr