D'EN HAUT

(Pagans, 2013)

D'EN HAUT (Pagans, 2013)

D'en Haut, c'est le duo Thomas Baudouin et Romain Colautti, musiciens de la désormais reconnue, mais à faire connaître plus encore, familha Artús, faction musicale militant pour faire perdurer au XXIe siècle la tradition gasconne. Parce qu'il y en a ras-le-bol des forces de nivellement réductionnistes qui voudraient nous faire croire que tout se passe à Paname et que la modernité passe nécessairement par le "rock", la "pop", aussi infâme soit-elle, ou encore l'électronique tapageuse. Chacun de ces secteurs peut bien engendrer de bonnes choses, mais l'essentiel, l'immanquable et le lumineux peuvent aussi bien éclore ailleurs. Ce premier disque de D'En Haut est une bouffée d'oxygène, notamment par la simple utilisation d'instruments peu communs : des tambourins à cordes prodiguant un pur plaisir de cordes slappées, des rythmiques sur bouteilles de verre, du bol tibétain, des plaques métalliques... Et bien sûr ces chants en occitan dont on peut apprécier les sonorités même si on ne comprend pas ce qui se dit. Le registre n'est pas le même (quoique), mais D'en Haut évoque rien de moins que le Codona de la fin des années 1970, avec Collin Walcott, Don Cherry et Naná Vasconcelos, qui eux aussi nous envoyèrent de bonnes bouffées d'air frais en employant divers instruments "du monde".

Lien :

© Eric Deshayes - neospheres.free.fr