Eyjafjöll

Shining in the Dark (Nazca Lines Records / Pschent Music , 2015)

EYJAFJÖLL : Shining in the Dark (Nazca Lines Records / Pschent Music , 2015)

Leur nom est celui du volcan islandais qui, lorsqu'il s'éveille, perturbe le trafic aérien de l'Europe entière. Imprononçable, mais impactant.

Leur pochette d'album fait irrésistiblement penser à Soon Over Babaluma de CAN : bleu intense et glacé sur noir étoilé. Comme CAN, ils pourraient venir de Köln, ils en ont le flow rythmique. Ils pourraient être des Allemands un peu straight (pléonasme me dira-t-on). Ils pourraient être encore de Manchester. La basse redoublée vibre gravement comme chez New Order, les beats électroniques frappent précisément, écrasent. Quelques samples du Maghreb et d'ailleurs, des mots en espagnol, un monde à lui tout seul, le duo Eyjafjöll est des highlands de Bretagne, de ces terres anciennement habitées aux pierres dressées. Ce sont ces différents paysages, froids, industriels, pastoraux, minéraux, chauds... qui peuvent vous traverser à l'écoute de leur esprit. La tête et le corps suivent, sur Eyjafjöll on danse et on rêve éveillé.

Lien :

© Eric Deshayes - neospheres.free.fr