Faust

Where Roads Cross (2 dvd - 6èmedroite, 2013)

Faust - Where Roads Cross

Voici réunis en un petit pack cartonné deux films réalisés par Julien Perrin avec le groupe Faust — division Jean Hervé Péron : LIVE in LYON tourné en 2006 et Ist FAUST schön ? finalisé en 2008.

Faust fait peur, normal pour un Belzébuth, mais quand même, il fait peur. A Lyon en 2006, lors du festival les Nuits Sonores, ils débarquent sur scène et commencent à jouer ensemble un prologue digne de tambourinaires du Burundi ou d'un Amon Düül II sauvage. On se sent vaguement accueilli, surtout secoué. Puis, ils s'installent: Jean Hervé Péron (guitare, voix, trompette, percussions), Zappi Diermaier (batterie, percussions, voix), Amaury Cambuzat (guitare, percussions, voix), Olivier Manchion (guitare, percussions, voix) et Keef Roberts (claviers, percussions, voix). Ils jouent ensemble "Why Don't You Eat Carrots", le morceau du premier album de 1971. De ces temps anciens, remonte aussi à la surface "Jennifer" de Faust IV, chanté par Amaury Cambuzat. On reconnaît le thème de base, mais la matière est complètement revue dans l'instant. Faust fait peur, pourtant ici l'agression industrieuse fait cause commune avec une douceur pratiquement planante. De même, "It's a rainy day" ressemblait à Lyon à une scansion rythmique infernale, mais très enjouée. Evidemment, après avoir été agressé par un Jean Hervé Péron vous balançant de la paille et des carottes, il y a lieu d'être troublé. Ce live dure une heure tout juste et est en noir et blanc, un choix judicieux pour pallier aux contrastes forts entre ombres et lumières des concerts, un noir et blanc qui souligne aussi l'aspect brut de la performance de Faust.

Le second dvd contient Ist Faust Schön ?, documentaire dont la première a eu lieu lors du festival Filmer la musique à Paris en 2008 et qui a également été projeté lors des Trans Musicales de Rennes la même année. Ist Faust Schön ? est indispensable à toute personne désireuse de vraiment connaître Faust. Il s'agit de l'un des documentaires musicaux les plus intelligents qui existent. Pour ce documentaire, l'équipe de Julien Perrin a côtoyé durant plusieurs semaines Jean Hervé Péron, Zappi Diermaier et Amaury Cambuzat. Il en ressort non pas un historique de Faust, encore moins une hagiographie, mais un morceau de vie du groupe et de ses membres. On en apprend beaucoup sur la personnalité de Jean Hervé Péron et son étonnante philosophie de vie. Elle n'est pas résumable, mais peut être mise en résonance par la phrase "ce chemin est le bon" qui revient comme un leitmotiv tout au long du documentaire, finalement assez introspectif (mais pas trop) : persévérer dans les moments de doute, être son propre guide, aller droit devant. C'est littéralement la ligne de conduite de Jean Hervé Péron depuis plus de 40 ans, celle qu'ont aussi pu suivre de nombreux jeunes adultes après 1968. On peut raconter la fin, ce qui ne fera qu'aiguiser la curiosité : à Schiphorst, où il a élu domicile depuis quelques années, Jean Hervé Péron a disposé une bâche sur sa pelouse pour la protéger des débris sanglants d'un poste de télévision qu'il va mettre à mort à coups de massue.

Ce double DVD est malicieusement intitulé Faust - Where Roads Cross, soit "Faust - quand les chemins se croisent". Infos pratiques : 22 € + 3 € de frais de port (en envoi simple, aucun soucis, l'étui cartonné est slim).

Lien :


© Eric Deshayes - neospheres.free.fr