Johnny Be Crotte

(deux 45 tours 1977/78, InPolySons, 2014)

Johnny Be Crotte (double 45 tours 1977/78, InPolySons, 2014)

Ils se sont dits « au carrefour du jazz, de la cacaphonie, du folklore, des mass-médias, du rock et du délire verbal de ping-pong ». Pour préciser, tout en compliquant l'affaire, disons qu'ils sont également à la croisée de la compagnie Royal De Luxe (Michel Augier et Véronique Vilhet), de Barricade (Manfred Kovacic), Etron Fou Leloublan (Bernard Mathieu), Encore Plus Grand (Guy Sapin)... Et du Théâtre du Chêne Noir, l'épicentre phénoménal où furent créer (entre autres !) les pièces Aurora (1971) et Chant Pour Le Delta, La Lune Et Le Soleil (1976) et où l'équipe de Michel Carvallo d'Annecy Jazz Action trouva refuge après avoir été expulsée de ses locaux anneciens.

C'est au Chêne Noir, en ce lieu historique du off du festival d'Avignon que Johnny Be Crotte s'est produit plusieurs fois sur scène. Normal, le mode d'expression est «théâtral», parodique et proprement indescriptible. Il fallait donc l'audace du label 'pataphysicien InPolySons pour non seulement oser rééditer l'unique 45 tours d'origine, mais aussi pour l'agrémenter d'un deuxième 45 tours d'inédits, de photos des musiciens avec témoignages au verso, d'un article de presse sur la rencontre d'Étron Fou et Be Crotte au Chêne Noir, d'une carte postale, d'un texte (« Agressif, régressif et idiot-visuel ») signé Dominique Grimaud et, enfin, d'une affiche reprenant la pochette du 45-tours d'origine. Tirage limité à 250 exemplaires.

Lien :

© Eric Deshayes - neospheres.free.fr