L-DOPA

L-DOPA Pachyderme Garage (Flying Rats, 2008)

Pachyderme Garage (Flying Rats, 2008)

Le groupe L-Dopa confirme avec son deuxième album Pachyderme Garage son goût pour l'éclectisme, ne pouvant, et on le comprend bien, se satisfaire d'un rock à deux accords. Il en résulte une collision des genres aussi intelligente qu'énergique, s'inscrivant vaillamment dans la lignée des Frank Zappa, King Crimson, Urban Dance Squad ou Living Colour. Peu importe les "références", elles sont ici citées parce qu'elles traversent l'esprit, et qu'elles peuvent guider quelque lecteur à l'oreille curieuse. Peu importe, car L-Dopa a assez de personnalité pour ne pas avoir à faire quelconque allégeance aux grands classiques du passé. Mieux, la fusion et le rock progressif sont salement malmenés par des guitares métal ou rock'n'roll, un violon électrifié, un fender rhodes, une voix crossover et une rythmique solide. La palette est large et l'inventivité aux aguets, le tout permettant encore de dégainer des séquences pouvant mettre le feu à la scène et de beaux moments d'apaisement. L-Dopa c'est de la dope !

Lien :

Autre chronique disque :

© Eric Deshayes - neospheres.free.fr