Locusta Migratoria

Locusta Migratoria - Locusta Migratoria (KdB Records, 2013)

Locusta Migratoria (KdB Records, 2013)

En 2008 naissait KdB Records avec la publication de l'album live de l'Oblivious Ensemble L'Esprit Frappeur, capté au Jardin Moderne à Rennes en 2007. Il était le fruit du travail collectif de musiciens guidés par Zap-Pascal, compositeur, accordéoniste et claviériste, qui dirigeait et intégrait là un orchestre de saxophones, clarinette, guitares, contrebasse, percussions, voix, électronique... Référence 001 de KdB, L'Esprit Frappeur est une œuvre imposante en trois volets explorant le son dans ses détails mircoscopiques, dans des combinaisons électriques et acoustiques, des vocalises singulières, jusqu'à une déflagration free dantesque. Cette parution fut suivie en 2009 par le non moins explosif The Rumble Live Theory, rassemblant des morceaux de choix du festival du même nom, enflammé par Rotule, Scul Hazzards, Moller Plesset, Mein Sohn William, Fago Sepia ou encore Neron.

Troisième référence du label KdB, Locusta Migratoria a patiemment émergé des expérimentations du duo La pAtte nOiRe / Zap-Pascal. Technicien du son méticuleux, La pAtte nOiRe possède l'ouïe assurée du praticien en ingénierie sonore aventureuse, parce que lui-même bassiste et guitariste. Érudit et musicien iconoclaste, Zap-Pascal est depuis de nombreuses années l'un des protagonistes les plus actifs des musiques inclassables rennaises, libérant en particulier l'accordéon des clichés éculés en s'emparant d'extensions électroacoustiques avec acuité.

Inclassable, le mot est lâché. L'accordéon est un point de repère pour présenter Zap-Pascal, alors même qu'il en redéfinit le vocabulaire. De plus, sur Locusta Migratoria, ce ne sont pas tant ses soufflets qui parlent, que ses clavier, machine et sampler. Il en va de même pour la basse et la guitare de La pAtte nOiRe : les cordes grésillent et crachent selon un langage spontané conjugué en un présent singulier. A ceux-ci il faut ajouter les interventions vocales ponctuelles de Mr Honk (en espagnol), et de Anne B & May pour compléter l'étude de cet étrange criquet migrateur qu'est Locusta Migratoria. La musique qui s'échappe de ce 33 tours remet même en question la biologie moléculaire. Le sang est minéral, l'électricité est viscérale et le souffle métallique.

Son but n'est pas d'éclaircir les étranges mystères de la matière sonore, mais de les laisser brûler à petit feu. Cette lente consumation est création, une belle victoire sur le néant des produits consommables.

Le 8 mars 2014 à Bielefeld (Bunker Ulmenwal)
Le 9 mars 2014 à Würzburg (immerhin)
Le 10 mars 2014 à Berlin (Marie Antoinette)
Le 11 mars 2014 à Leverkusen (Struppig Tanzen)
Le 13 mars 2014 à Bruxelles (Recyclart)

Liens :

© Eric Deshayes - neospheres.free.fr