NAVEL

ambient 1 music for spaceports (ophon, 2009).

Navel ambient 1 music for spaceports (ophon, 2009)

Navel évolue dans des temporalités dilatées. Alors que nous étions sans nouvelles depuis lunokhod en 2004, un disque vinyle en provenance de Stuttgart est arrivé en mai 2009 dans la boîte aux lettres de Néosphères. Il se nomme ambient 1 - music for spaceports et a été enregistré par Gage et Floyd de 2001 à 2005. Ce qui ne remet pas tout à fait les cadrans solaires dans le bon sens. Ce nouvel album prend sa source dans les travaux du scientifique Hello Chodura portant sur le mal ressenti par les cosmonautes entre le décollage et la mise en orbite de leur vaisseau. Pour annihiler les bruits et les vibrations extrêmes, qui sont à l'origine d'états dépressifs, Hello Chodura prône la diffusion de fréquences opposées dans l'habitacle. Inspiré de ses conclusions, music for spaceports semble en figurer le résultat, la sérénité au coeur de la tempête. Les deux longues plages du disque, music for spaceports (16:39) et très cosmique (13:35), sont basées sur une trame sonore continue (sons de synthèse et voix), mais sont cependant plus proches de l'éclat mystique de Popol Vuh que de la neutralité de Brian Eno, auquel le titre de l'album fait évidemment référence. La couleur d'ensemble fait bien-sûr penser à Cluster & Eno, mais des touches très personnelles l'en éloignent, notamment l'usage d'une guitare acoustique sur la face A. L'arrière-plane sonore est un indescriptible morphing de voix humaines et de sons synthétiques, comme le prolongement ad vitaernam du cri primal en ouverture d'Hymn of The Big Wheel de Massive Attack, celui qui d'emblée vous soulève le coeur. La face B, très cosmique, est du même tonneau, l'absence de notes de guitare nous abandonnant plus encore dans cet univers catégoriquement planant. Une grande nouvelle est arrivée avec ce disque : il s'agit du premier numéro d'une série de quatre, à paraître dans les prochains mois.

Autres chroniques d'albums de Navel :

Liens :

© Eric Deshayes - neospheres.free.fr