Rafale

RAFALE : Obsessions (Rise Recordings, 2011)

Obsessions (Rise Recordings, 2011)

Pour cause de postmodernisme on ne se sait plus très bien si on est à la pointe de l'avant-garde électronique ou dans les marécages du synthétique kitsch (cf. aussi la chronique du EP Nightcall de Kavinsky). Plane sur tout l'album Obsessions de Rafale comme un air de déjà entendu, mais justement, l'avant-gardiste n'est-il pas celui qui fait la meilleure synthèse du passé ? En l'occurrence il y a de quoi faire. Sur Obsessions on distingue des synthés Roland TB 303 et TR 808, qui ont fait le son des premiers âges de la techno. On distingue aussi des influences ou ressemblances du côté de Giorgio Moroder et D.A.F., de la french touch de Air et Daft Punk, ou encore de fortes résurgences post-punk / new wave. Julien Henri (synthés, voix) et Marc Aumont (basse, voix) ont formé Rafale en 2007. Après deux EP très remarqués par la presse musicale ils ont recruté Franck Richard à la batterie, un instrument indispensable à toute rythmique post-punk millimétrée. Pour la production artistique de l'album Obsessions Rafale a fait appel à Arnaud Rebotini. Rebotini a notamment co-fondé Black Strobe, de 10 ans l'aîné de Rafale, et aussi réalisé l'excellent Organique en 2000 sous le nom de Zend Avesta. On comprend mieux et on apprécie d'autant plus.

Liens :

© Eric Deshayes - neospheres.free.fr