Sealight

Dead Letters (soleil après minuit / Commission45, 2011)

Dead Letters (soleil après minuit / Commission45, 2011)

“A long terme, nous sommes tous morts” disait John Maynard Keynes. Et alors ? Et alors, on peut se laisser submerger par une forme de mélancolie douce, se laisser pénétrer par le sentiment heureux d'être ici, maintenant, vivant et respirant. On peut se laisser inonder par la folk atmosphérique de Sealight comme on se laisserait envahir par une épaisse brume de bord de mer au pied d'une falaise de marbre. Le EP 5 titres Dead Letters de Sealight est un bonheur immédiat offert par un trio franco-australien guitare / chant / batterie. Un peu plus en fait. Sandra Rossini chante en anglais d'une voix diaphane, joue de la guitare acoustique et du concertina. Dave Olliffe manipule des guitares et claviers aériens et produit des drones magnifiquement grisants. Marc-Aurèle Ngo Xuan utilise son set de batterie humblement, avec retenue, sachant s'absenter pour laisser l'espace sonore vide de toutes ponctuations percussives. Le tout paraît simple mais est surtout savamment dosé. Dead Letters a été mixé et masterisé par Robin Guthrie des Cocteau Twins, un homme qui s'y connaît quand même un peu en matière de Pop triste.

Liens :

© Eric Deshayes - neospheres.free.fr