SYN-

Syn-  Matières premières (Prasca, 2005)

matières premières (Prasca, 2005)

Depuis une dizaine d'années le musicien et compositeur Syn- (alias Anthony Saba) travaille la matière sonore, acoustique et électronique, pour l'associer à différentes formes d'art avec la nature pour thème de prédilection. En 2001 il a créé avec d'autres artistes le collectif Prasca pour encourager les rencontres artistiques entre musique, écriture, danse, théâtre, arts plastiques, vidéo... Prasca est également un label associatif indépendant. matières premières, le deuxième album de Syn-, publié sur Prasca, est au départ une musique créée pour deux plasticiens et a accompagné des créations vidéos et chorégraphiques. Le risque pour cette musique serait d'être un simple accompagnement utilitaire. Il n'en est rien et matières premières s'apprécie aussi complètement pour elle-même. Les deux pièces qui constituent l'album peuvent être apparentées à de l'ambient music, mais elles ne tombent pas dans les travers et les facilités du genre. Elles sont riches et évolutives. La premières Eau (des gouttes) occupent l'espace de ses sons organiques et minéraux. Ils forment comme un mobile sonore dont les mouvements varieraient au gré du vent, évoquant un peu l'univers d'Alva Noto. Puis la musique se mute pendant quelques minutes en une electronica click'n cuts, comme si le duo d'Autechre, suivant l'exemple de John Cage, s'était converti à la philosophie Zen. La deuxième pièce, Bois (des racines), commence par une striure sonore nettement plus agressive, tel un cri de machine, avant de laisser place à des sons réguliers de basse, de respiration, de bâton de pluie... Malgré son titre Bois (des racines) semble moins s'inscrire dans un univers organique et naturel. Au contraire, cette deuxième pièce prend plutôt la forme d'une musique industrielle apaisée. Elle fait même penser, dans un certain sens, à une usine fonctionnant en totale autonomie, à tel point qu'elle serait peu à peu envahie par la faune et la végétation. Il ne s'agit là que d'une interprétation subjective. matières premières constitue un captivant travail sonore qui s'apprécie autantdans le cadre intime de votre salon que dans un lieu de diffusion d'art contemporain. La musique et la création qu'elle "accompagne" (danse, vidéo) viennent alors s'enrichir mutuellement.

Liens :

© Eric Deshayes - neospheres.free.fr