Tryphème

Thanks God For Air Emotions (Da ! Heard It Records, 2019)

Tryphème : Thanks God For Air Emotions (Da ! Heard It Records, 2019)

Nous l'avions découverte au bout du monde, lors du Visions Festival à Plougonvelin en 2018. N'ayant pas glané d'informations sur elle avant d'assister à son set, nous lui avions d'emblée accordé la stature d'une DJ berlinoise vu sa maîtrise du son. Mais, galvanisé par un titre neo-new wave chanté en français, nous avions alors intérieurement corrigé cette distorsion cognitive : non, le talent n'est pas exclusivement localisé hors de nos frontières. Plutôt lyonnaise (aux dernières nouvelles des Nuits Sonores), Tryphème possède une aptitude impressionnante à s'approprier des modèles stylistiques et faire évoluer dans chacun d'eux ses schémas, ses mélodies et ses séquences rythmiques propulsives. Par exemple, pour la propulsion, «First Train» publié chez Mélodies Souterraines en 2017. Elle a sorti un premier album, Online Dating, sur le label CPU Records de Sheffield en 2017, qui dénotait une approche ambiante et rêveuse.

Ce nouvel album Thanks God For Air Emotions, en ce début d'année 2019, est la 40ème sortie de l'excellent label parisien Da! Heard It Records. Tryphème instille à nouveau dans nos oreilles une ambient complexe très maîtrisée, faisant évoluer des textures vaporeuses. Sur «Chimera», le traitement de sa voix rappelle en particulier le Ambient 1: Music For Airports de Brian Eno. « Wireless Tatoo » évoque Cluster & Eno. Nos souvenirs sont embués, il semblerait bien que le très dansant « Out of Time » soit l'un des titres qui nous ont touché en plein coeur, en live, au Visions festival. Merci Dieu d'avoir fait parvenir à nos oreilles ces vibrations émouvantes, si tant est que tu existes (nous nous sentons de plus en plus agnostique). Pour faire court : Thanks God and Let's dance.

Lien :

© Eric Deshayes - neospheres.free.fr