AGITATION FREE

Agitation Free a publié son premier album Malesh en 1972, qui est devenu l'une des pierres angulaires du rock planant allemand. Agitation Free existait déjà depuis 1967 et est même l'un des groupes pionniers de la scène expérimentale berlinoise. Dissout en 1975, Agitation Free s'est reformé en 1999. Le groupe a donné des concerts à Tokyo en 2007 et a effectué une petite tournée européenne en 2012.

R.I.P. Michael Günther (1950 - 2014). Nous ne voulions pas y croire, espérer lâchement une erreur d'homonymie, mais non, la nouvelle est confirmée par l'agence Corida, «Michael "Fame" Günther, bassiste et membre fondateur du groupe légendaire et séminal berlinois, Agitation Free, vient de nous quitter depuis son Berlin natal». Il a été retrouvé sans vie le 29 mars 2014 dans son appartement de Berlin.
Agitation Free Malesh (1972)

Malesch et 2nd réédités. SPV / Revisited Records a réédité en 2008 les deux premiers albums d'Agitation Free, le groupe psychédélique berlinois qui démarra en 1967 et dont les groupes Guru Guru et Tangerine Dream débauchèrent plusieurs musiciens. Sur l'échelle de Richter de la Kosmische Musik, on peut même décemment placer Agitation Free à la même hauteur que ses congénères, puisqu'il manipule dans une formule plus "rock progressif" l'improvisation rock du premier et l'électronique planante du second. Du fait de ses fréquents changements de personnel, Agitation Free n'enregistra cependant son premier disque Malesch qu'en 1972, au retour d'une tournée au Moyen-Orient. Ce premier album est un must have pour tout fan de rock expérimental allemand, et même progressif. Avec son deuxième album, 2nd, publié en 1973, Agitation Free prit d'ailleurs une orientation plus progressive mais en restant fortement colorée de sons électroniques. Last et Live 1974 (At The Cliffs Of River Rhine) ont également réédité en 2008, puis Fragments en avril 2009. Agitation Free s'est reformé en 1999 et a notamment donné trois concerts à Tokyo en 2007.

Liens :

© Eric Deshayes - neospheres.free.fr