KLAUS DINGER (1946-2008)

La Düsseldorf Individuellos (1991)

La motorik ne tourne plus rond.

Klaus Dinger est décédé le 21 mars 2008, quelques jours avant son 62ème anniversaire, d'une défaillance cardiaque. Klaus Dinger était l'un des piliers historiques de la scène de Düsseldorf. Co-fondateur de Kraftwerk, il participa avec le groupe au lancement de ces rythmiques hypnotiques qui étaient la signature de Kraftwerk à ses débuts. Mais lorsque Ralf Hütter et Florian Schneider commencèrent à s'intéresser d'un peu trop près aux boîtes à rythmes électroniques, Klaus Dinger et Michael Rother s'en allèrent former Neu!, qui en trois albums de 1971 à 1975, propulsa leur machinerie sauvage dans une sphère proto-punk, avec l'aide de l'ingénieur du son Conny Plank. Puis les chemins de Michael Rother et Klaus Dinger se séparèrent à leur tour. Klaus Dinger s'en alla former La Düsseldorf et faire des bras d'honneur dans les charts allemands avec des albums disco-punk cradingues, qui ne manquèrent pas d'impressionner David Bowie alors stationné à Berlin. Au début des années 80, c'est cette fois avec son propre frère Thomas Dinger, membre de La Düsseldorf, qu'il se fâcha, au point que le nom du groupe ne fut plus légalement utilisable par l'un ou l'autre, quelque temps après la publication d'un 45 tours Ich liebe dich / Koksnödel en 1983. Soit, Klaus Dinger continua sous différente variante du nom. La dernière en date fut La-Dusseldorf.de avec la réédition de l'album Néondian sous le titre de Mon Amour en novembre 2006.

© Eric Deshayes - neospheres.free.fr